Premier Mai

1 mai

Un mardi qui ravit les travailleurs fatigués
Un parfum dans l’air, une odeur familière
Tu auras ce jour-là ton grand sourire aux lèvres
Et peut-être à la main, quelques brins de muguet

No comments yet

Leave a Reply