Mauvaise fortune, bon cœur.

22 mar

Et voilà, ma 7ème édition de Chatou a pris fin dimanche, sur un week-end un peu morose. Après une semaine printanière avant l’heure, dont seuls les clients aux emplois du temps flexibles auront pu profiter, la pluie s’est invitée samedi et dimanche décourageant la foule des grands jours.

Mais pour justifier un bilan mitigé, la météo a bon dos !
A l’heure des comptes, je constate une fois de plus que la brocante de septembre est plus concluante, notamment grâce à mon stock renouvelé après l’été.
Et puis cette année, il y avait aussi un enchainement d’évènements un peu trop rapide peut-être. Il faut dire qu’après un mois de vacances, la reprise est un peu difficile, les préparatifs un peu hasardeux. Les choix pas vraiment bons ? Ah ça non ! A défaut d’espèces sonnantes et trébuchantes, on s’enrichit autrement.

Parce qu’il n’y a pas que le boulot dans la vie.
Il y a la vie, aussi.

 

 

One Response to “Mauvaise fortune, bon cœur.”

  1. twiggy 26 mars 2012 at 17 h 47 min #

    C’est vrai que le beau temps n’était pas trop de la partie.

    Pour ma part, je n’ai pas trouvé grand chose mais j’ai quand même passé une agréable journée à Chatou!

    @ la prochaine en septembre alors !!! ;)

Leave a Reply