Née de la rue.

18 déc

Après une semaine de réflexion (ou d’oubli) nous avons retrouvé notre moitié de chaise qui avait survécu à la tempête bien emmitouflée sous une bâche sur le toit-terrasse.

Le ciel est bleu, le soleil brille, jeunes et inconscients, on prend notre temps.
C’était sans compter sur les nuages qui apparaissent sans même qu’on s’en rende compte, et la pluie qui tombe juste au moment où on était décidés à y aller!
Allez peu importe, patientons en imaginant les barbecues qu’on fera l’été prochain avec notre douzaine de chaises qui aura vu le jour d’ici là !

Ça y est, une éclaircie, à l’attaque !
L’objectif de cette deuxième session est de finir notre chaise en lui ajoutant des pieds et un dossier. Facile, on a gardé le meilleur pour la fin !

On pioche dans les restes de notre palette et après concertation, on vote pour des pieds/dossier tout en un pour ne pas trop alourdir la structure déjà bien massive !

Le dossier est bas afin de donner à la silhouette une allure singulière, avec une petite inclinaison pour répondre aux deux pieds obliques.

Une dernière vis et le tour est joué.

Il ne nous reste plus qu’à hisser notre nouvelle née tout en haut du muret, afin qu’elle jette un dernier regard sur sa vie passée.
Là tout en bas, le bitume est mouillé et les camions des éboueurs emmènent les derniers vestiges du marché : quelques fruits pourris, une bonne cargaison de cagettes, et peut-être bien 2 ou 3 palettes…

3 Responses to “Née de la rue.”

  1. clrinette 19 décembre 2011 at 12 h 09 min #

    Chouette ! I like it :)

  2. matthieu 5 janvier 2012 at 15 h 14 min #

    Effectivement très réussi !!

  3. anne/lison 23 janvier 2012 at 19 h 38 min #

    Génialissime (oui rien que ca!) Mais quand j’aime je m’emporte!

Leave a Reply